Savoir-faire

Décembre le dernier mois de l’année, nous plonge au cœur de l’hiver, qui s’annonce officiellement le 21 décembre. Si le ciel de décembre est souvent gris, de nombreuses couleurs apportent gaieté en ce mois de festivités ; les villes, les rues et les jardins s’illuminent de multiples guirlandes, le vert du sapin, orné de décorations embellit le salon, sans oublier le manteau rouge du Père Noël qui en fonction de ses voyages rencontre le blanc de la neige immaculée.


Les travaux habituels

-  Protégez les plantations avec un paillis ou un voile d’hivernage.
-  Nettoyez le potager, ramassez les dernières feuilles
-  Bêchez les parcelles vides, incorporez du compost ou un engrais de fond.
-  Effectuez un traitement général de tous vos arbustes avec une solution à base de bouillie bordelaise.
-  Pour favoriser la reprise des végétaux en début de saison, apportez un engrais de fond, un bon coup de pouce. L’engrais se met à la chute des feuilles afin d’être absorbé.
-  Entretenez et affûtez les outils.
-  Protégez les robinets extérieurs du gel et vidangez correctement les tuyaux d’eau.
- En période de gel, n’oubliez pas de nourrir les oiseaux du jardin

Au potager

-  Protégez du froid d’une couche de feuilles mortes tous les frileux.
- Les légumes-racines et les poireaux doivent être paillés : la terre sera protégée du gel et vous pourrez ainsi les arracher facilement.
- Mettez en jauge* les légumes-racines comme les betteraves, les carottes, les laitues…
-  Récoltez la chicorée tardive, les choux, quelle que soit sa variété, les épinards, les poireaux, les carottes, la mâche…
-  Plantez l’échalote grise et l’ail rose.
-  Surveillez les légumes stockés, éliminez ceux qui sont abîmés.

*Mettre en jauge : consiste à mettre des plants en terre pour une période d’attente, comme par exemple, protéger les légumes-racines du gel, (les poireaux, le céleri à côtes, les choux, les betteraves, les carottes d’hiver…) choisissez un endroit abrité, contre un mur ou sous un châssis, creusez un trou de 30 cm de profondeur pour y placer momentanément les végétaux.

Au verger

-  Plantez arbres et arbustes tant qu’il ne gèle pas.
-  Entretenez et soignez les arbres en supprimant les feuilles mortes.
-  Élaguez les branches peu productives, hors période de gel

-  N’oubliez pas de protéger toutes les plaies de coupe afin d’éviter la prolifération des parasites (goudron de Norvège, mastic à cicatriser...).
-  Brossez les troncs recouverts de lichens et de mousse et badigeonnez-les avec un traitement d’hiver à base d’huile blanche et de bouillie bordelaise.
- Apportez du compost aux arbres fruitiers

Du côté des aromatiques

-  Récoltez le persil.
-  Redonnez forme au laurier, au thym et au romarin.
-  Paillez le romarin et l’origan.

Au jardin d’ornement

-  Luttez contre les limaces.
-  Dans les régions au climat doux, plantez des petits bulbes d’anémone.
-  Si une vague de froid est annoncée, protégez les plantes les plus fragiles avec du voile d’hivernage.
-  Protégez les pots du gel.
-  Supprimez les brindilles faibles du lilas.
-  Ramassez les dernières feuilles des rosiers, ne les mettez pas dans le compost, elles sont souvent porteuses de maladies.

Le zoom du mois

Le sapin Nordmann est un sapin habillé de grandes et larges aiguilles d’un beau vert émeraude brillant au revers argenté. Ses branches accueillantes sont disposées avec une harmonie naturelle, ce qui facilite sa décoration.
En plus de ses qualités esthétiques, le sapin Nordmann a la bonne idée de garder ses aiguilles plus longtemps que les autres sapins, le rêve !

Du côté des plantes d’intérieur

Les plantes grasses et cactus sont en train de préparer leurs boutons à fleurs, évitez de les arroser jusqu’au retour du printemps, même s’ils ont tendance à se recroqueviller. L’eau en abondance empêche les floraisons à venir.

Astuces et conseils du jardinier

Les engrais simples – 100% naturel
Ils apportent principalement un élément majeur, ils enrichissent le sol.
Sang, corne broyée, corne torréfiée.
Ils apportent tous les trois de l’azote, mais avec des vitesses de minéralisation différentes : l’azote apporté par le sang est très rapidement minéralisé et donc assimilable, celui de la corne torréfiée l’est un peu plus lentement, et celui de la corne broyée l’est très lentement, cette dernière est donc conseillée pour les plantations d’arbres et arbustes.
Quand apporter l’engrais simple ?
Tout d’abord il faut exclure les périodes de gel ou de sécheresse
L’engrais à libération très rapide comme le sang doit être épandu au printemps. Les apports d’engrais organique naturel et la corne torréfiée se font de préférence au printemps et à l’automne. La corne broyée est spécialement recommandée pour les plantations d’arbres et d’arbustes à l’automne ou en fin d’hiver et au printemps. (Source : jardinez au naturel avec Solabiol)


La pensée du jardinier

   "Si décembre est sous la neige, la récolte se protège"